Manger, ce n’est pas seulement répondre à un besoin nutritionnel, c’est aussi satisfaire des besoins psychiques et émotionnels.

Il s’agit d’une prise en charge des déséquilibres du poids, reposant sur 2 piliers fondamentaux:

L’un diététique,

pour équilibrer nutritionnellement “l’assiette” que vous mangez au quotidien.

Je vous propose ainsi :

d’apprendre ou de réapprendre les mécanismes conduisant à la prise de poids

d’identifier :

  • Quels aliments et quelles associations d’aliments préférer  et à quels repas ?
  • Combien de repas devez-vous faire par jour ?
  • Comment et que manger en fonction de votre activité ?

d’établir un programme alimentaire adapté à ce que vous souhaitez et à votre mode de vie, et que vous vous sentirez donc capable de suivre.

 

l’autre comportemental,

Pour vous guider dans l’abord des aspects émotionnels de votre surpoids. Nous disposons pour cela d’outils simples issus des thérapies cognitives et comportementales (étude du poids mental).

Ce suivi comportemental vous aidera sur 3 points importants :

à entretenir votre motivation :

  • Que votre motivation positive soit régulièrement suffisante, c’est à dire que vous vous remémoriez souvent les avantages que vous voulez gagner en perdant du poids
  • Que vous n’ayez pas trop de motivation négative qui freine votre démarche. Cette motivation négative est liée à des choses que vous vous dites et qui entretiennent des émotions freinant le désir que vous avez bien au fond de vous de perdre du poids et /ou de le maintenir.

à avoir une bonne estime de vous-même et à vous croire capable de réussir à perdre du poids sans le reprendre. Il s’agit ici si besoin en est, d’apprendre à vous aimer, ce qui vous donnera le droit de vous offrir en cadeau une perte de poids durable. Quand vous faites un cadeau à quelqu’un, n’est-ce pas parce vous l’appréciez, que vous l’estimez ? Il en est de même pour votre personne.

à apprendre à gérer vos émotions pour cesser de compenser les émotions désagréables par la nourriture.

Le travail comportemental prend en compte les émotions, agréables ou désagréables, car ce sont elles qui conditionnent notre comportement à tous.

 

Ce soutien psychologique et comportemental qui est essentiel, vous sera utile à différents niveaux :

En tout premier pour avoir une vue différente de celle que vous aviez probablement jusque-là de votre surpoids. Déterminer et bien analyser ses causes, le pourquoi vous voulez le prendre en charge, les solutions dont vous allez disposer, mais aussi quelles difficultés ou peurs peuvent vous freiner. Sans prendre en compte tout cela, il est fort probable que tous les régimes que vous entreprendrez se soldent par autant d’échecs.

lorsque le surpoids ou l’obésité représentent plus une souffrance psychologique qu’un risque vital pour la santé. La priorité sera peut-être à donner à cette prise en charge comportementale afin de restaurer l’estime de soi et de lutter contre des rejets de toute sorte.

Ainsi, vous serez mieux armé pour lutter contre les kilos en trop.