Les troubles du comportement alimentaire sont de plus en plus fréquents dans notre société, pour plusieurs raisons dont les difficultés psychologiques ou la volonté d’être toujours plus mince. Ces comportements entraînent des déséquilibres de l’alimentation non sans effet sur la santé.

Aussi si vous vous reconnaissez dans certains des comportements suivants et que vous en avez marre d’avaler vos émotions, nous pouvons vous aider :

> Vous ingurgitez pendant les repas des quantités très importantes de nourriture et de calories,

> Vous mangez beaucoup en dehors des repas, que ce soit par grignotage, compulsions alimentaires ou accès de boulimie,

> Vous n’avez pas faim au moment des repas, ou vous avez faim mais refusez de manger pour diverses raisons,

> Vous avez tendance à limiter volontairement votre alimentation dans le but de perdre du poids ou tout au moins de ne pas en prendre, par exemple :

  • vous ne voulez pas que votre poids soit supérieur ou égal au minimum normal pour votre taille et votre âge
  • vous avez peur de grossir alors que votre poids est inférieur à la normale
  • votre “estime de soi” est influencée de façon démesurée par votre poids et par la forme de votre corps
  • vous avez le sentiment dans certains moments, de perdre le contrôle de votre comportement alimentaire
  • vous pouvez avoir recours à des comportements inappropriés pour empêcher la prise de poids : comme par exemple vomir, prendre  des laxatifs ou des diurétiques, pratiquer excessivement l’exercice physique, …

> Vous présentez de façon récurrente une des formes de crises
de boulimie, que ce soit :

  • manger beaucoup plus vite que la normale
  • manger jusqu’à ressentir une sensation pénible de ventre distendu
  • manger des quantités énormes sans avoir faim
  • manger seul(e) car vous êtes gêné(e) des quantités que vous pouvez absorber
  • vous sentir après manger dégoûté(e) de vous-même, déprimé(e) ou très coupable d’avoir trop mangé.

 

Ce que nous vous proposons :

> D’apprendre à vous connaître :

  • physiquement d’abord : notre balance impédancemétrie indiquera la répartition dans votre corps de la graisse, du muscle, de l’os et de l’eau. Nous saurons ainsi si des conduites alimentaires antérieures inadaptées ont eu ou non un retentissement sur l’organisme,
  • en vous regardant en face pour que  vous identifiez, ce que vous pensez, ce que vous ressentez, quels sont les besoins fondamentaux auxquels vous aspirez profondément, et enfin comment vous vous comportez,

> D’apprendre à modifier votre comportement, pour par exemple cesser de compenser vos émotions désagréables par de la nourriture.